Le temps où les animaux sont considérés comme des bétails semble être révolu. Aujourd’hui, les animaux domestiques doivent être traités à l’image d’un être humain. À l’image de l’homme, vous devez prendre votre animal comme un être sensible qui a besoin d’un regard particulier. Mieux, vous pouvez lui prendre une assurance. Comment faire ?

Assurance d’un animal : que dit la loi ?

En France, les animaux ne disposaient pas d’une attention particulière de la législation. Du coup, ces derniers étaient exposés à toute sorte de maltraitance de la part de leur propriétaire. Cependant depuis 2015, plusieurs plaintes formulées pour plaider la cause de ces animaux ont permis de jeter un regard sur leur situation. Désormais, ils bénéficient d’un statut convenable. Certes, l’obligation n’est pas faite à un maître d’animal ou à une maîtresse de souscrire son compagnon à une assurance. Mais le code rural en son article R.215-4 prévoit une bonne amende à toute personne qui laisserait son animal sans les soins appropriés en cas de blessure ou de maladie.

Assurance d’un animal : comment fonctionne-t-elle ?

L’assurance idéale pour les animaux est celle de la santé. Et pour ce qui concerne cette assurance, elle reste la même, peu importe l’objet de la souscription. Ce qui voudra dire que l’assuré doit, opter pour un paiement mensuel ou pour un paiement annuel. Sauf que dans le cas des animaux, des maladies dites héréditaires ne sont pas prises en compte dans le contrat.

Les conseils pour choisir une bonne assurance

Presque toutes les mutuelles proposent une assurance santé. Cependant, les modalités varient d’une compagnie à une autre. Pour choisir une assurance convenable, les premiers critères restent le type d’animal que vous possédez et votre budget. Ainsi, afin de trouver un meilleur tarif, il faut opter pour un comparatif. De même, assurez-vous de la fiabilité des prestations de votre assurance.